Nous contacter :

Mairie de Plouyé, secrétariat :

Tel : 02-98-99-70-07

Fax : 02-98-99-71-99

Mail : mairie.plouye@orange.fr

Suivez nous sur :

  • w-facebook

© 2018 Mairie de Plouyé 29690

Réalisation G. Pennaneac'h

Chapelle Saint Mathurin

Qui était Saint Mathurin ?

D'après la légende, Mathurin naquit à Larchant, entre Malesherbes et Nemours, en Gâtinais. Ses parents, Marin et Euphémie, étaient païens ; son père aurait même été chargé par l'empereur de Rome maximien (empereur de 286 à 305 et de 306 à 308), d'exterminer les chrétiens du pays. Cependant, Mathurin fut secrètement baptisé l'évêque Polycarpe à l'âge de douze ans. Il convertit ses parents, devint prêtre à l'âge de vingt ans et commença dès lors à accomplir des miracles.

Sa réputation s'étendit dans la région et bien au-delà, au point que l'empereur en entendit parler et le fit mander à Rome pour soigner sa belle-fille Théodora. Mis en présence de la princesse, Mathurin lui fit boire un peu d'huile qu'elle rendit sur le champ, avec le démon qu'elle avait dans le corps. Mathurin vécut trois ans dans la Ville éternelle. Quand il mourut, on l'inhuma dans un cimetière romain ; mais c'est à Larchant qu'il voulait reposer ; aussi obtint-il la grâce de ressusciter la nuit suivante, et il retourna se faire enterrer dans son village.

Grande fut la popularité dont jouit en France Saint Mathurin au mayen âge. On l'invoquait surtout pour les fous et pour les épouses insupportables et les pèlerins affluèrent à Larchant pendant des siècles. Louis XI, François Ier et Henri IV y firent pèlerinage.

Colporté en terre armoricaine par l'ordre des Trinitaires ou Mathurins, son culte prit une importance considérable en Bretagne qui lui valut d'y voir rapatrier une partie de ses reliques au 16ème siècle en la commune de Montcontour où celles-ci reposent toujours à ce jour.

Saint Mathurin est invoqué pour la guérison des fous, il est le patron des bouffons, des clowns, des comiques, mais aussi des marins en Bretagne et des potiers d'étain à Paris. Fêté le 9 novembre, le pardon de Saint Mathurin est célébré dans sa chapelle de Plouyé le deuxième dimanche de mai.

La chapelle de Saint Mathurin est de plan rectangulaire avec chevet polygonal, porche latéral sud et crypte sous le coeur en raison de la dénivellation du terrain. La chapelle actuelle est une reconstruction du XIX ème siècle (1838-1839).

Le calvaire est constitué d'un Christ et des deux larrons taillés dans une seule pierre. On trouve, sur le croisillon, les statues décapitées de Saint Mathurin et de Saint Yves avec, au revers, une pietà.

Le mobilier :

L'autel en tombeau galbé est surmonté d'un retable (restauré en 2002) à deux niches (à droite, Saint Mathurin et à gauche, Saint Fiacre) encadrant une peinture sur toile représentant une descente de croix (restaurée en 2005-2006).

En 2016, la cloche de la chapelle fut restaurée par l'entreprise Art Camp de Pommeret (22120).

Monsieur François Rest et Monsieur

le Maire, réceptionnant la nouvelle

cloche de la chapelle.